Les petits bouleversements de la vie # 2 (détail), 2008, crayons de couleur, 153 x 153 cm. Photo : Guy L'Heureux
VERNISSAGE LE MARDI 11 NOVEMBRE 2008 À 19 H
Un opuscule (disponible en ligne) rédigé par Mireille Lavoie a été lancé le soir du vernissage.
NOTICE BIOGRAPHIQUE
CURRICULUM VITAE
PUBLICATION
REPRODUCTIONS
Dans Les petits bouleversements de la vie, Robbin Deyo présente une série d'œuvres de grand format réalisées à partir du Super Spirograph, un ensemble d'instruments graphiques destinés aux enfants. Monochrome, chaque dessin est constitué de traits sinueux horizontaux qui se répètent sur toute la surface selon diverses modalités prédéterminées par l'artiste.    


Avec une économie de moyens, Robbin Deyo propose ainsi différents systèmes de composition rigoureux dans lesquels elle introduit, ici et là, d'infimes décalages, de subtiles variations ou encore quelques imperfections. Toutefois, comme le titre de l'exposition l'indique, il ne s'agit pas de catastrophes majeures, mais plutôt de « petits bouleversements de la vie ».

Au premier regard, l'on peut même avoir l'impression qu'il n'y a presque rien. Pourtant, l'on ne peut s'empêcher d'être fasciné. Fasciné tout d'abord par le labeur que l'on devine derrière chaque œuvre. L'on imagine l'artiste élaborant patiemment son dispositif, préparant ses instruments et traçant chaque ligne, millimètre après millimètre. Fasciné aussi par la qualité d'exécution et par la richesse du trait au crayon de bois qui met en valeur la texture du papier aquarelle. Puis, l'on se laisse happer par la force méditative qui émane de la répétition presque obsessive des lignes. Cette dimension est accentuée par le format des dessins ainsi que par l'effet vibratoire de la couleur. Enfin, bien qu'abstraites, les œuvres sont également hautement évocatrices. La récurrence des motifs géométriques peut rappeler le mouvement des vagues, des ondulations sur le sable ou encore les rythmes vitaux comme celui du cœur ou de la respiration.

Un dessin de 3,5 mètres de long réalisé directement sur l'un des murs de la salle complète l'exposition. Reprenant le même principe de composition que les œuvres sur papier, ce dernier paraît pourtant plus libre. Affranchi de son support, il semble flotter dans l'espace.

Communications : Sylvie Pelletier — (450) 679-2966 — spelletier@plein-sud.org

NOTICE BIOGRAPHIQUE
Née à Burnaby (Colombie-Britannique), Robbin Deyo a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Emily Carr Institue of Art and Design (Vancouver, Colombie-Britannique) en 1995 avant de compléter une maîtrise en arts visuels à l'Université Concordia (Montréal) en 1998. Depuis 1995, son travail a fait l'objet d'une douzaine d'expositions individuelles et de quinze expositions collectives principalement au Québec et ailleurs au Canada (Alberta et Colombie-Britannique). Ses œuvres ont également voyagé aux États-Unis, en France et en Italie. Sa production est présente dans la Collection prêt d'œuvres d'art du Musée national des beaux-arts du Québec, l'Art Omi Foundation Collection (New York, États-Unis) et la Francis J. Greenburger Collection (New York, États-Unis).
REPRODUCTIONS

Les petits bouleversements de la vie # 9
2008, crayons de couleur
153 x 153 cm. Photo: Guy L'Heureux

Les petits bouleversements de la vie # 2
2008, crayons de couleur
153 x 153 cm. Photo: Guy L'Heureux
oeuvre de Robbin Deyo   oeuvre de Robbin Deyo
REMERCIEMENTS Robbin Deyo remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que le Conseil des Arts du Canada pour leur soutien financier. L'artiste désire également remercier Guy L'Heureux.
À VOIR ÉGALEMENT Du 18 octobre au 12 décembre 2008, Robbin Deyo participe à l'exposition Drawing Distance (avec Karen Campbell) à la Trianon Gallery à Lethbridge en Alberta. [www.savillarchitecture.com]

Du 20 avril au 31 mai 2009, Robbin Deyo réalisera une résidence à LA CHAMBRE BLANCHE à Québec. [www.chambreblanche.qc.ca]