Light Container (bois) (détail), 2012. Bois torréfié, acier, lumières, 2,90 x 3,70 m. Photo : Marc Cramer
VERNISSAGE LE MARDI 6 MARS 2012 À 19 H
CARTON D'INVITATION - pdf (303 Ko)
NOTICE BIOGRAPHIQUE
REPRODUCTIONS
SAMEDIS ARTS-JEUX
[English is following] Linda Covit produit une œuvre sculpturale dont le pivot central est la nature. Depuis des voyages exploratoires qu'elle a menés dans les jardins d'Europe et du Japon, l'artiste présente un travail qui se situe sur la ligne de fracture entre la nature et la culture. D'un côté, les éléments naturels (plantes, fleurs), de l'autre, les éléments créés par l'humain (l'art, l'architecture); deux catégories qui trouvent un territoire commun dans l'architecture de paysage.    

Or, les œuvres de Covit vont bien au-delà d'une simple utilisation d'éléments naturels pour aborder plutôt la nature dans sa globalité, tantôt comme métaphore, tantôt comme référence ou encore comme élément sculptural. Une telle démarche artistique a naturellement poussé Covit à privilégier des œuvres in situ, c'est-à-dire des œuvres qui sont conçues spécifiquement pour un lieu. Ainsi, l'artiste a réalisé dernièrement de nombreuses œuvres d'art publiques qui proposent une relecture des éléments propres à un site. À Plein sud, l'artiste poursuit cette démarche en concevant une exposition en deux sections qui met à profit les deux espaces de la galerie. Le premier espace regroupe un ensemble de photographies, des clichés rapportés du Japon, qui servent de catalyseur à son travail. Puis, l'exposition se poursuit dans le deuxième espace de la galerie pour lequel l'artiste a créé une grande sculpture de bois. Imposante, la sculpture est éclairée de l'intérieur. L'œuvre, pourtant de forme inusitée dans l'architecture japonaise traditionnelle, est à la fois formelle, épurée et très sensuelle. Elle reprend avec force la relation de l'homme à la nature. Simultanément réceptacle ou sanctuaire, habitation ou nid, c'est une œuvre contemplative, où se déploie l'illumination intérieure, qui réunit la maîtrise des matériaux et les qualités plastiques du travail de l'artiste à des philosophies et des besoins universels.


Nature is the central pivot for Linda Covit's sculptural work. Since the exploratory journeys that brought her to gardens in Europe and then Japan, the artist presents a work that is placed on the fracture line between nature and culture. On the one hand, natural elements (plants, flowers), on the other, elements created by humans (art, architecture); two categories that find common territory with landscape architecture.

But Covit's work goes well beyond a simple use of natural elements, instead approaching nature in its entirety, sometimes as metaphor, sometimes as reference or even as sculptural element. Such an artistic practice naturally led Covit to privilege works in situ, that is, works conceived specifically for a space. In this manner the artist has realized numerous public art works which propose a rereading of the elements specific to a site. At Plein Sud, the artist continues this practice by conceiving an exhibition in two parts that makes use of the two gallery spaces. The first space groups together an ensemble of photographs, images taken in Japan that serve as catalysts for her work. The exhibition continues into the second gallery space for which the artist created a large sculpture in wood. Imposing, the sculpture is illuminated from within. While not a form common to traditional Japanese architecture, it is at once formal, refined and very sensual, forcefully recapturing the relationship of man to nature. Simultaneously receptacle or sanctuary, dwelling or nest, it is a contemplative artwork, where the interior illumination unfolds, which reunites the mastery of materials and the plastic qualities of the artist's work with universal philosophies and needs.

Communications : Plein sud — (450) 679-2966 — plein-sud@plein-sud.org

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Linda Covit vit et travaille à Montréal, d'où elle est originaire. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences, avec majeure en psychologie, à l'Université McGill de Montréal en 1969. Depuis 1975, elle a présenté des expositions individuelles et participé à des expositions collectives dans plusieurs villes du Canada, de même qu'aux États-Unis, en Italie et au Japon (Ambassade du Canada, Galerie K et triennale 2003 Echigo-Tsumari Art). L'artiste a produit un grand nombre d'œuvres d'art public au Québec, mais aussi en Ontario, en Alberta, en Alaska, au Texas et en Chine, pour laquelle le Gouvernement du Québec a fait don en 2011 d'une œuvre au peuple de la province du Shandong. L'artiste a reçu plusieurs prix et ses œuvres font partie de collections tant publiques que privées.


The artist lives and works in Montreal, where she was born. She obtained a Bachelor of Science, major in psychology, at Montreal's McGill University in 1969. Since 1975, she has had solo exhibitions and participated in group exhibitions in many Canadian cities, as well as in the United States, Italy and Japan (Canadian Embassy in Tokyo, Gallery K and the Echigo-Tsumari Art Triennial 2003). The artist has produced a large number of public artworks in Quebec, Ontario, Alberta, Alaska, and also China, a gift from the Government of Quebec to the province of Shandong. She has received several prizes and figures in public and private collections.
REMERCIEMENTS

L'artiste remercie les personnes suivantes :
Michel Bernier, Marc Cramer, Mona Hakim, Thomas Miau,
ainsi que Jean-Pierre Thonney.

REPRODUCTIONS

Reflections, 2011
impression au jet d'encre, dimensions variables

oeuvre de Linda Covit  
LES SAMEDIS ARTS-JEUX
Offerts en collaboration avec la Direction de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l'arrondissement du Vieux-Longueuil, les Samedis Arts-Jeux permettent aux familles de découvrir l'exposition de l'artiste Linda Covit grâce à un atelier d'arts plastiques. Cette activité est gratuite et se déroule de 14 h à 16 h tous les samedis d'exposition, soit les 10, 17, 24 et 31 mars 2012, ainsi que les 7 et 14 avril 2012.
Bienvenue à tous !

Thématiques Art & découverte
Le calendrier de Plein sud sur le Web : abonnez-vous !