Expositions

Exposition à deux volets présentés simultanément à Plein sud et à EXPRESSION, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe

  • Plein sud du 2 novembre au 7 décembre 2013
  • EXPRESSION, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe
    du 9 novembre 2013 au 26 janvier 2014

Vernissages

  • le SAMEDI 2 NOVEMBRE 2013 à Plein sud, à 15 h.
  • le SAMEDI 9 NOVEMBRE 2013 à EXPRESSION, à 15 h.

Lancement de la publication

MARDI 25 MARS 2014, Cinémathèque québécoise, à 17 h.
Renseignements sur le lancement

vignetteFréquenter le paysage est une exposition en deux volets présentée à Plein sud, centre d'exposition en art actuel à Longueuil, du 2 novembre au 7 décembre 2013, et à Expression, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe, du 9 novembre 2013 au 26 janvier 2014.

Depuis de nombreuses années, Michel Lamothe inscrit au cœur de son travail photographique la notion de paysage. Cette exposition à caractère rétrospectif veut tenter de faire apparaître les différentes formes d'exploration, mais aussi les constances, de ce qui est bien plus qu'une simple thématique. En utilisant le terme de paysage pour titrer deux de ses séries d'œuvres, Lamothe a, en quelque sorte, souligné l'importance de cet aspect dans sa production. Car au-delà de la présence des éléments usités du genre, facilement repérables dans de nombreuses œuvres, que l'on pense à la nature (montagne, arbre, cours d'eau, nuage, etc.) ou à la vie urbaine (rue, bâtiments, parc, etc.), son travail questionne de multiples enjeux liés à ce type d'imagerie. Ainsi, les différentes séries développées par l'artiste au fil du temps semblent jouer, chacune à leurs façons, avec l'ambigüité inhérentes aux images, mais aussi avec notre capacité à voir réellement le monde qui nous entoure. Enfin, la rétrospective inclut aussi des œuvres relevant du paysage humain, un sous-genre de la photographie contemporaine exploitant des représentations du corps pour les lire comme de véritables paysages. L'exposition propose donc des pistes permettant de suivre le développement, non pas d'une théorie concertée du paysage, mais plutôt de l'élaboration d'une pensée-paysage, pour reprendre une expression de Michel Collot1.

Pierre Rannou, commissaire

1) Michel Collot, La Pensée-paysage. Philosophie, arts, littérature, Arles, Actes Sud / s.l., ENSP, 2011, 282 pages.

Légende : Michel Lamothe, La main de la sirène, 1994, épreuve argentique. 81 x 100 cm
Communications : Plein sud — (450) 679-2966 — plein-sud@plein-sud.org


BIOGRAPHIE

Michel Lamothe vit et travaille à Longueuil. Diplômé du programme Communication Arts de l'Université Concordia, avec spécialisation en cinéma, il avait également obtenu un baccalauréat en sciences (génie mécanique) à l'Université Laval à Québec. Il a présenté une vingtaine d'expositions individuelles et participé à près d'une trentaine d'expositions collectives. Ses œuvres se trouvent dans plusieurs collections. Michel Lamothe mène parallèlement une carrière de cinéaste. Son film John Max, a portrait était en nomination en 2012 pour le Jutra du meilleur documentaire.


REPRODUCTIONS
  • Paysage des quotidiens, 2010
    Épreuve au jet d'encre
    78 x 112 cm
  • Asclépiade commune, 2006
    Épreuve au jet d'encre
    61 x 76 cm

    Photos : Michel Lamothe

oeuvre de Michel Lamothe   oeuvre de Michel Lamothe


À VOIR ÉGALEMENT

Un 2e volet de l'exposition Fréquenter le paysage est présenté simultanément à EXPRESSION, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe, du 9 novembre 2013 au 26 janvier 2014.


LES SAMEDIS ARTS-JEUX

Offerts en collaboration avec la Direction de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l'arrondissement du Vieux-Longueuil, les Samedis Arts-Jeux permettent aux familles de découvrir l'exposition de l'artiste Michel Lamothe grâce à un atelier d'arts plastiques. Cette activité est gratuite et se déroule en continu de 14 h à 16 h tous les samedis de l'exposition, soit les 9, 16, 23 et 30 novembre, ainsi que le 7 décembre 2013. Veuillez noter qu'il n'y aura pas d'atelier le samedi 2 novembre en raison du vernissage de l'exposition.

Bienvenue à tous !