Mission

Plein sud, centre d'exposition en art actuel à Longueuil, a pour mission la mise sur pied d'expositions qui présentent la production d'artistes professionnels en art contemporain de provenance régionale, nationale et internationale.

Ces orientations visent à encourager et à faciliter la recherche, la création et l'innovation tant chez les artistes professionnels reconnus que chez ceux de la relève. La programmation de Plein sud comprend donc des expositions individuelles ou collectives d'artistes en début de carrière et d'artistes en mi-carrière ainsi que des expositions d'artistes majeurs qui font état de recherches plus approfondies en art actuel ou encore qui témoignent d'un apport particulier à l'histoire de l'art québécois et canadien. Plein sud consacre une exposition individuelle au lauréat de la Bourse Plein sud (3 000 $) décernée une fois par année à un artiste émergent. Une large part de la mission de Plein sud est également consacrée à l'édition. Afin d'ajouter à leur compréhension et à leur pérennité, toutes les expositions sont complétées par une publication : opuscules, monographies, livres d'art ou catalogues d'exposition composés de reproductions d'œuvres d'art et de textes rédigés par des auteurs reconnus.

Plein sud est activement engagé dans la formation du jeune public par la mise en place de programmes éducatifs pour les groupes scolaires de tous les niveaux. Le Service éducatif de Plein sud répond aux besoins et aux attentes de différentes clientèles. Il se démarque par des programmes éducatifs dynamiques et novateurs et propose des activités en lien avec les expositions en cours telles que des conférences, tables rondes, rencontres avec les artistes ainsi que des activités pour la famille, un camp d'été spécialisé en arts visuels ainsi qu'un programme spécialisé en médiation culturelle.

Aperçu historique

L'idée d'instaurer une galerie d'art au collège Édouard-Montpetit remonte à 1980 alors que la direction de l'établissement souhaite s'engager dans le domaine des arts. Après quelques expositions, en 1985, la Galerie d'art du collège Édouard-Montpetit est nouvellement constituée en corporation autonome sans but lucratif. Son administration est désormais assurée par un conseil d'administration élu parmi les membres actifs de l'organisme et sa gestion est confiée à une directrice générale permanente. Une subvention du ministère des Affaires culturelles du Québec et une aide financière du collège Édouard-Montpetit permettent alors à l'organisme de fonctionner. L'année 1994 est porteuse de changements et de développements majeurs. L'application de la nouvelle Politique culturelle du ministère de la Culture et des Communications du Québec permet à la Galerie d'adopter le statut de centre d'exposition. La dénomination sociale est alors changée pour Plein sud, centre d'exposition et d'animation en art actuel à Longueuil. En 1995, le concours Prix Duchamp-Villon est remplacé par la Bourse Duchamp-Villon, octroyée annuellement à un artiste émergent. Elle existe aujourd'hui sous le nom de Bourse Plein sud. C'est à la même époque que le Service éducatif prend réellement son envol et développe un programme d'activités éducatif pour les clientèles scolaires de tous les niveaux et pour le grand public.

Plein sud a présenté des événements marquants tout au long de son histoire, dont les expositions des œuvres des Québécois Pierre Granche (1996), Ulysse Comtois (1996), Pierre Ayot (1997) et Cozic (1998), de l'Italien Andrea Busto (1999), du Japonais Kimio Tsuchiya (1994), de Marc Garneau (2000), de Francine Larivée (2005), de Marc Séguin (2010), ainsi que de nombreuses collaborations et des projets d'échanges tels que « Des nouvelles de Tchékhov » (2001) en collaboration avec Le Théâtre de l'Opsis, « Radical:vaguely / Échange Canada-Bulgarie » (2003), la « Collection d'œuvres d'art contemporain du collège Édouard-Montpetit » (2010), ainsi qu'une rétrospective des œuvres du céramiste Maurice Savoie (2013, en collaboration avec la Maison de la culture de Longueuil).

Plein sud est membre de la Société des musées québécois, de l'Association des musées canadiens, de Montmusée (Regroupement des musées de la Montérégie), du Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC), du Regroupement québécois des amis et bénévoles de musées, de l'Association québécoise des enseignants en arts plastiques, du Réseau canadien d'information sur le patrimoine (RCIP) et du Musée virtuel du Canada (MVC).

On peut consulter l'« historique des expositions » de Plein sud.